Avertir le modérateur

29/04/2012

Possessivité diabolique

Les méandres de l'amour décryptés par l'experte Lucia Etxebarria.

2368483077.jpg   J’ai un ami qui est toujours tout de noir vêtu et qui est un grand lecteur de Poe, c’est pour cela et aussi parce qu’il est un peu naïf qu’il a récolté le surnom de Petit Prince des Ténèbres. Le Petit Prince est un écrivain plus ou moins connu qui sort avec une fille qu’eu égard à sa passion pour Poe j’appellerai Lénore. Lénore travaille dans une agence littéraire où elle est très en vue et il faut bien dire que Madame est la fiancée de l'écrivain à la mode, et elle vit aux crochets du Petit Prince. Non contente de l’appeler à toute heure quand elle n’est pas avec lui, elle vérifie les messages de son portable, voire de son adresse internet en quête, à priori, de signes prouvant l’existence d’une maîtresse. Je crois toutefois que ce que veut Lénore en réalité, c’est avoir la sensation qu’elle contrôle, qu’elle a des droits, qu’elle est fantastique au point de fouler aux pieds les plus élémentaires normes de bienséance et de protocole dans une relation. Hier, dans un café, lors d’une conversation interrompue à tout bout de champ par les appels de la susnommée, j’évoquais au Petit Prince le pire de mes ex-fiancés. Non seulement ce dernier m’appelait à toute heure et encombrait mon fax (à l’époque il n’y avait pas de mail) de ses messages, mais il se présentait aussi chez moi aux heures les plus intempestives, comme si son amour lui donnait le droit de me réveiller à quatre heures du matin. A l’époque je lui permettais tout cela, voire j’aimais ça : je pensais que s’il avait besoin de moi à toute heure, c’est parce qu’il m’aimait. Parce que j’identifiais  « il m’aime » à « il ne peut pas vivre sans moi ». Le fait est toutefois que quand nous nous sommes séparés, ce monsieur n’a jamais plus voulu me revoir. Il ne m’a pas appelée quand mon père est mort ni quand ma fille est née car ma vie, apparemment, il s’en fiche à un point. Avant ce qu’il voulait c’était m’avoir et maintenant que je ne suis plus A LUI, je crois qu’il pense que ce qu’il adviendra ne le concerne plus.

   Dans ma liste d’ex-fiancés, il y en a un autre qui remonte à l’adolescence et qui est, justement, le Petit Prince. Avant je pensais qu’il ne m’aimait pas vraiment. Le fait est qu’il ne m’appelait pas à toute heure, car il était clair que lui pouvait vivre sans moi. Néanmoins, avec le temps, je me suis rendu compte que parmi tous mes fiancés, c’est peut-être lui qui fut le plus profondément attaché à moi car c’est le seul à toujours trouver du temps pour prendre un café avec moi quand j’ai besoin de m’épancher.

   Je ne sais pas pourquoi mais je crains que la relation que le Petit Prince entretient aujourd’hui ne dure pas toute la vie. Je parie mon hypothèque que Lénore ne sera pas une de ces ex-fiancées que l’on peut appeler de temps en temps pour prendre un café. Parce que Lénore aime moins le Petit Prince qu’elle dépend de lui. Elle a besoin de lui pour affirmer son identité mais elle ne l’aime pas. Une relation à long terme requiert, avant tout, le respect pour être entretenue. Parce qu’une relation n’est pas une fusion mais une intersection de deux ensembles. Aucune personne n’est identique à une autre, aussi est-il impossible d’aspirer à connaître la vie de l’autre dans les moindres détails. Au contraire, dans une relation saine les deux membres du couple doivent garder des parcelles d’action indépendantes, afin d‘éviter que l’un des deux devienne peu à peu une simple remorque de l’autre.

   C’est pourquoi je crois que le Petit Prince est plus que jamais immergé dans les Ténèbres, car il a confondu l’amour avec un cas de possessivité diabolique.

 

Texte original: ETXEBARRIA L. "Posesión diabólica"

18:09 Publié dans Nouvelle, Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : espagne | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu